Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 14:17

A l'occasion de la veillée pascale communautaire, qui pour la première fois était célébrée dans l'église St Jacques de MOUTERHOUSE, la paroisse a mis en place un nouvel ambon, utilisé pour la liturgie de la Parole.

Cet équipement a été conçu et réalisé par deux bénévoles de la paroisse qui ont employé des produits locaux, du bois pour le pied et du verre pour le plateau de lecture.

A la fin de la célébration, l'abbé Daniel SARRITZU a profité de la présence d'une foule inhabituelle de fidèles pour remercier ces deux travailleurs désintéressés et leur rendre hommage.

Un nouvel ambon pour l'église St Jacques
Repost 0
G H - dans A la Une
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 08:20

En 2012, à la fin des travaux dans l’église paroissiale St Jacques le Majeur, il avait été décidé de mettre au rebut l’ancien tapis de chœur fortement dégradé, qui avait été posé après la reconstruction de l’église dans les années immédiates de l’après-guerre, et de le remplacer dès que les finances de la paroisse le permettraient.

C’est désormais chose faite.

En effet, comme la prochaine Veillée de Pâques communautaire aura lieu dans notre église paroissiale, le Conseil de Fabrique a jugé opportun de saisir cette occasion pour mettre en place un nouveau tapis. La commande a été passée à une entreprise spécialisée, HAVENER, qui précédemment avait déjà posé les rembourrages de sièges dans l’église.

A l'occasion de la mise en place du tapis, on a pu constaster que l'autel en bois avait été fortement attaqué par des insectes xylophages. Une équipe de bénévoles, Patrick - Rémy et Marc- en a profité pour traiter et consolider cet autel. 

Le tapis est désormais en place et cet équipement vient mettre un terme à la rénovation de notre église engagée conjointement par la Municipalité et le Conseil de Fabrique en 2011.

Rappel : Le samedi 19 avril, à 20H30, une veillée pascale et la messe de la Résurrection seront célébrées dans l’église St Jacques de MOUTERHOUSE.

Remplacement du tapis de choeur dans l'église St Jacques
Repost 0
G H - dans A la Une
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 19:38
Le Père Henri LAUX sjLe Père Henri LAUX sj

Le Père Henri LAUX sj

À l’instar des « messes de minuit » d’antan, la messe de la Nuit de Noël a été célébrée cette année à 22H30 dans l’église paroissiale St Jacques le Majeur de MOUTERHOUSE.

Malgré l’heure tardive, la messe concélébrée par le Père Henri LAUX sj, président des Facultés jésuites de Paris (Centre Sèvres) et son oncle, l’abbé Aloyse SCHAFF, prêtre retraité et ancien directeur du Collège de BITCHE, a rassemblé une assistance relativement nombreuse.

La célébration était rehaussée par les chants en français et en allemand de la chorale alors que le jeune Arnaud GURTNER tenait l’orgue.

À la fin de l’office, après avoir souhaité une belle fête de Noël à l’assemblée, l’abbé Aloyse SCHAFF a lu un poème qu’il a composé à l’occasion des fêtes de Noël « Ami, c’est Noël cette nuit » et que vous pouvez retrouver par ailleurs sur ce blog.

Enfin, pour ne pas déroger à tradition établie depuis plusieurs années, à la sortie de la messe, le Conseil de Fabrique a convié tous les participants à un moment convivial avec distribution de vin chaud et de « Bredele ».

 

La crèche

La crèche

Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.
Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.

Cliquer sur les flèches latérales de la première photo pour faire défiler les autres.

Repost 0
G H - dans Archives
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 13:57

C'est avec beaucoup de tristesse que les plus anciens pèlerins de ND de la confiance de BAERENTHAL auront appris le décès du Père Félix LUTZ, un des pèlerins de la première heure.

Le Père LUTZ, de la Société des Missions Africaines, était un proche de la famille OLLAND et à ce titre il a beaucoup oeuvré pour le développement de la dévotion envers ND de la Confiance.

Sa dernière venue à ND de la Confiance remonte à l'année 2005 où il y a été reçu lors de la remise d'un diplôme de reconnaissance à Raymond FUCHS, un autre pilier de ce lieu de pèlerinage.

Tout récemment encore, c'est avec une grande émotion qu'il a reçu une copie du décret épiscopal élevant la chapelle de BAERENTHAL au rang de "Sanctuaire Marial Diocésain".

Le Père LUTZ s'est éteint à Haguenau à l'âge de 89 ans.

Que Notre Dame de la Confiance le prenne par la main pour le remettre entre les mains du Père.

Raymond FUCHS (à gauche) et le Père LUTZ entourant Mme Cécile OLLAND, en 1985
Raymond FUCHS (à gauche) et le Père LUTZ entourant Mme Cécile OLLAND, en 1985

Raymond FUCHS (à gauche) et le Père LUTZ entourant Mme Cécile OLLAND, en 1985

Repost 0
G H
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 13:14

Le Père Félix LUTZ est né en 1924 à Strasbourg. Il fait ses études à St-Pierre, Haguenau, Chamalières et Gries. Enrôlé de force dans la Wehrmacht en 1943, il est fait prisonnier par les Russes en 45. Le Père Lutz a publié ses souvenirs de cette triste époque: Carnets de la nuit noire, Jeunesse sacrifiée, L’Enfer au quotidien… A son retour, il fait son noviciat à Chanly (1946-48). 
Il prononce le serment perpétuel en 1951 et est ordonné à Haguenau le 12 juillet 1951 par Mgr Weber. Il est alors affecté au Togo, où il est professeur aux collèges St Joseph et St Pierre Claver de Lomé (1952-63). Il revient ensuite à St-Pierre (1963-65). Entre 65 et 80, à Haguenau, il est responsable de notre revue Terre d’Afrique Messager et enseigne la religion aux lycées Foch, Kleber et Robert Schumann. A partir de 1982, il est aumônier militaire de la garnison de Haguenau-Oberhoffen et supérieur de la communauté S.M.A. (Société des Missions Africaines) de Haguenau. Il s’est retiré à Gries en 1995.

En 2008, le Père Félix LUTZ est fait chevalier de la Légion d'honneur et la médaille lui est remise par M André BORD, ancien ministre des Anciens combattants et président de la Fondation franco-allemande.

Après une brève hospitalisation suite à une mauvaise chute, le 5 octobre 2013 ND de la confiance l'a pris par la main pour le remettre entre les mains du Père.

Le Père LUTZ (à gauche) lors de son 60e jubilé
Le Père LUTZ (à gauche) lors de son 60e jubilé
Le Père LUTZ (à gauche) lors de son 60e jubilé
Le Père LUTZ (à gauche) lors de son 60e jubilé

Le Père LUTZ (à gauche) lors de son 60e jubilé

Repost 0
G H
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 19:49

Depuis sa construction en 1886, la chapelle construite à BAERENTHAL, annexe de la paroisse catholique de MOUTERHOUSE, sur décision de l’évêque de METZ Mgr Dupont des Loges, avait le statut de « chapelle de secours ». Rappelons que ce statut n’est institué par aucun texte législatif ni réglementaire mais  provient d’une jurisprudence qui remonte à l’An XI. Par la suite, une circulaire ministérielle du 4 juillet 1882 est venue clarifier la situation de ces lieux cultuels en assimilant les chapelles de secours aux annexes qu'elles desservent, ce qui est le cas à BAERENTHAL.

Le 25 juin 2013, à la demande de l’abbé Daniel SARRITZU et après consultation du Conseil épiscopal, Monseigneur Pierre RAFFIN, évêque de METZ vient de prendre un décret modifiant le statut de la chapelle qui devient à présent un "sanctuaire marial du diocèse de METZ"  et en nommant l’abbé SARRITZU, curé modérateur de la Communauté de paroisses, comme recteur. Ce décret vient donc conforter et pérenniser le pèlerinage initié en 1960 par Etienne OLLAND et l’abbé Joseph HABER que les bénévoles et les curés successifs ont su faire vivre et développer depuis la disparition prématurée de M OLLAND en 1971.

 En effet, que de chemin parcouru depuis la fin de la guerre 1939-45 durant laquelle la chapelle a été détruite à plus de 80% par les bombardements alliés qui n’ont laissé qu’un champ de ruines. La reconstruction d’après-guerre a été lente et laborieuse car cette "chapelle de secours" n’était absolument pas prioritaire. Avec l’arrivée en 1958 d’Etienne OLLAND qui y installe la statue de ND de la confiance la reconstruction va s’accélérer et en une décennie la chapelle changera totalement d’aspect. Toutefois, ce dernier ne s’occupera pas seulement des bâtiments mais il initiera un pèlerinage qui en quelques années va drainer vers ce lieu de culte marial des milliers de pèlerins venus essentiellement d’Alsace mais aussi de la Moselle-Est et de la proche Allemagne.

Avec le décès brutal de M OLLAND, il y aura une période flottement même si son épouse a continué son œuvre durant plusieurs années encore avant de passer le relais à une équipe de bénévoles. Les premiers pèlerins sont pour la plupart décédés ou trop âgés pour se déplacer encore. Malgré ce fait, année après année et dimanche après dimanche, la chapelle fait le plein de fidèles car la relève a été assurée et souvent, ce sont les enfants des premiers pèlerins qui ont pris le relais. Toutefois, depuis quelques années  on note une baisse des pèlerins alsaciens mais en même temps une nette augmentation de fidèles qui viennent du Bitcherland même.

.Cette distinction qui vient d’être décernée à ND de la confiance est l’aboutissement de l’œuvre d’Etienne OLLAND qui, dès les premières années du pèlerinage, tendait vers cette reconnaissance. Mais elle récompense également l’implication de l’abbé Daniel SARRITZU dans le développement de la fréquentation de ce lieu de culte marial dont il devient à juste titre le premier recteur.

  • La prochaine messe aura lieu le dimanche 7 juillet à 16H. À la fin de l’office, le recteur bénira les véhicules des pèlerins.
La chapelle à la sortie de la guerre 1939-45

La chapelle à la sortie de la guerre 1939-45

La chapelle aujourd'hui

La chapelle aujourd'hui

Messe solennelle d'ouverture de la saison 2013

Messe solennelle d'ouverture de la saison 2013

Dieu est le nom propre de la vérité, comme la vérité est le nom abstrait de Dieu.

Henri LACORDAIRE

Repost 0
G H
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 20:12

Sortie servants messe littenheim avril 2013 (7)Contrairement aux jeunes lorrains, les écoliers alsaciens bénéficient déjà des vacances de printemps. C'est donc par une belle journée ensolleillée que les servants de messe du petit village de LITTENHEIM près de SAVERNE, encadrés par leurs responsables, sont venus découvrir le BITCHERLAND.

La première étape les a amenés à Notre Dame de la confiance de BAERENTHAL où leur sortie a débuté par une messe célébrée par l'abbé Tim DIETENBECK, curé de leur paroisse.

Bien sûr,la traditionnelle photo sur l'emblème de BAERENTHAL n'a pas été oubliée et l'abbé Tim s'est plié de bonne grâce à cette règle et ne s'est pas fait trop prier pour chevaucher l'ours gardant la place de la mairie.

 Ensuite le groupe a pris la direction de SOUCHT où, après un pique nique sur l'aire du Musée du Sabotier, il est allé visiter le musée créé dans cette ancienne métropole du sabot.

Et, avant de retrouver leur village, la dernière étape dans l'Est mosellan les a conduit au Musée du Verre et du Cristal de MEISENTHAL.

Servants messe Littenheim avril 2013

LITTENHEIM 

 

       

Sortie servants messe littenheim avril 2013 (1)

 

Repost 0
G H - dans A la Une
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 14:15

       Le sculpteur et son oeuvre 

            Hommage à M KELLER août 2012 (12)Lors de la dernière messe de pèlerinage, comme à l’accoutumée, la chapelle était comble et ce ne fut pas un après-midi ordinaire qui attendait les fidèles présents.

En effet, quelle ne fut pas la surprise des pèlerins lorsque l’abbé Daniel SARRITZU leur annonça à la fin de l’office que, parmi eux, se trouvait M Raymond KELLER le sculpteur, qui à la demande de M Etienne OLLAND, a réalisé, il y a un peu plus de 50 ans, la statue de Vierge présente dans le chœur de la chapelle.

Mais l’artiste accompagné de son épouse et amené dans ce lieu de culte par un couple d’amis, ne fut pas moins surpris. Et il le sera encore davantage lorsque l’officiant le pria  d’avancer dans le chœur et de bien vouloir relater la genèse de cette œuvre. Néanmoins, il se plia de bonne grâce à cet exercice.

« Jeune sculpteur débutant, raconta-t-il, j’ai été contacté la première fois par Etienne OLLAND en 1959 et d’emblée, une relation de confiance s’installa entre nous. Il me fit le récit de sa grave maladie, guérie de façon inexpliquée par le corps médical,  et insista sur la confiance qu’il avait dans la Vierge qui l’aida à surmonter son épreuve. Il me parla aussi de son vœu de faire réaliser une statue qui sera dénommée « Notre Dame de la confiance ». Puis il me demanda si je me sentais capable de transposer ses sentiments dans une statue de la Vierge. J’ai accepté ce défi et je lui ai proposé plusieurs esquisses mais c’est au tout début de l’année 1960 qu’il me passe une commande ferme pour l’œuvre qui se trouve dans cette chapelle.

Quelques semaines plus tard, la statue en grès des Vosges, haute de 2 mètres avec son socle et composée de 2 pièces était prête à rejoindre son lieu d’accueil. C’est donc par un beau matin de printemps, accompagné seulement d’un chauffeur et d’un apprenti, que j’ai  pris la direction de BAERENTHAL pour la mise en place de cet ouvrage qui pèse près de 3 tonnes et j’avais rendez-vous sur place, le soir même, avec le commanditaire. J’étais fortement stressé car ne savais pas quelle serait sa première impression lorsqu’il découvrirait ma sculpture dans son environnement définitif.

             Je me souviens encore de l’instant où Etienne OLLAND est entré dans la chapelle et s’est approché du chœur. Lui qui d’habitude était si volubile garda un long silence qui me parut une éternité. Enfin il se tourna vers moi avec des larmes qui perlaient dans ses yeux : j’étais rassuré, mon œuvre était  adoptée par son commanditaire!   

  L'abbé Daniel remet la plaquette souvenir

Hommage-a-M-KELLER-aout-2012--6-.JPG         D’aucuns m’ont posé des questions concernant la position inhabituelle des mains jointes de la Vierge. Par cette attitude de Marie, j’ai voulu exprimer un sentiment d’écoute qui, à mon sens, est un préalable à la confiance.

            Moi qui suis à présent octogénaire, je ne suis revenu qu’une seule fois dans cette chapelle mais je n’ai jamais oublié cette œuvre majeure de ma carrière de sculpteur. »

                À la fin de l’exposé, les pèlerins présents ont longuement ovationné M KELLER qui a signé le livre d’or avant que l’abbé Daniel SARRITZU ne lui remette une plaquette-souvenir de cette journée chargée d’émotions. 

Repost 0
G H - dans ND de la Confiance
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 17:36

Messe-inaugurale-Eglise-St-Jacques 0513L'église St Jacques le Majeur de MOUTERHOUSE, en travaux depuis près de 18 mois, était archi pleine pour la messe inaugurale concélébrée par l'abbé Robert LEDIG, vicaire épiscopal et l'abbé Daniel SARRITZU, curé modérateur de la communauté de paroisses St Laurent du Pays du Verre, assistés du diacre Antoine FELLRATH.

On pouvait noter également la présence de nombreuses personnalités civiles et militaires notamment M Alex STAUB, vice-pésident du Conseil général, représentant le député Céleste LETT, M Gérard HUMBERT, conseiller général du canton de BITCHE, M Jean-François KRAFT, préfet originaire du village, M Guy HAMMER, maire de MOUTERHOUSE ainsi que de nombreux maires des villages environnants.

Une délégation de l'ensemble des chorales de notre communauté St Laurent était venue soutenir la chorale locale pour rehausser par leurs chants cette célébration.

A l'issue de l'office et avant les discours des officiels, l'abbé Daniel a remis un diplôme de reconnaissance de Mgr Pierre RAFFIN, évêque de METZ, à Mme Marie Rose SCHMITT  pour ses 18 années passées au Conseil de Fabrique de MOUTERHOUSE comme secrétaire. Il est à noter que Mme SCHMITT fait partie de l'Equipe d'Animation Pastorale de la communauté de paroisses St Laurent du Pays du Verre.

Un cocktail offert par la Municipalité et le Conseil de Fabrique a réuni pour un moment convivial l'ensemble des participants dans la salle Les Forges.

Retrouvez les photos de cette journée en cliquant sur le lien suivant:

  Messe-inaugurale-Eglise-St-Jacques Messe-inaugurale-Eglise-St-Jacques



Repost 0
G H - dans Vie paroissiale
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 13:41

Nous reprenons ici un article paru dans le bulletin paroissial du mois de mai 2001 et concernant le décès de M Victor ROSIO qui a longtemps été l'organiste du pèlerinage ND de la confiance de BAERENTHAL.

In memoriam 

"Le 22 janvier dernier, Victor ROSIO, organiste attitré de la chapelle durant de longues années, nous a quittés. Son enterrement a eu lieu à REICHSHOFFEN, le 24 janvier 2001.C’est à l’aube de ses 90 ans que « Notre Dame de la Confiance l’a pris par la main pour le remettre entre les mains du Père», comme l’a si bien souligné son avis de décès.Victor ROSIO avait trois passions : la musique sacrée, le chant et Notre Dame de la Confiance. Il utilisait la musique et le chant pour glorifier la Vierge Marie.

Nous tous qui l’avons connu et apprécié, souvenons nous de lui dans nos prières."

 

Repost 0
G H - dans ND de la Confiance

Présentation

  • : Pèlerinage ND de la confiance BAERENTHAL
  • Pèlerinage ND de la confiance BAERENTHAL
  • : Blog du Sanctuaire Marial Diocésain ND de la Confiance de BAERENTHAL
  • Contact

Comment joindre le recteur du pèlerinage

L'abbé Cédric KLEIN a été nommé curé de la Communauté de paroisses et recteur du Sanctuaire ND de la confiance à compter du 1 septembre 2016.

On peut le joindre au presbytère de GOETZENBRUCK. -  Adresse postale : Presbytère rue des écoles 57620 GOETZENBRUCK  Tél.  03 54 29 19 15

NEWS

Notre Paroisse

Catégories