Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2021 2 14 /09 /septembre /2021 17:55

Retardé de quelques mois à cause le la pandémie de Covid, le livre "Sous le manteau de Marie", de Mme Chantal de Saint Priest d'Urgel, docteur en histoire et littérature médiévales, vient de sortir de presse et il est désormais disponible à la vente (voir Bon de commande ci-dessous).

Ce livre, sur le thème de la Vierge de Miséricorde au manteau fait la part belle à la Vierge au grand manteau de MOUTERHOUSE puisque celle-ci fait la photo de couverture ainsi qu'un article très intéressant et très élogieux.

En plus de cet honneur, l'auteur offre à notre paroisse non seulement les livres mais également ses droits d'auteur et cela pour participer au financement des travaux sur la toiture de la chapelle qui abrite la Vierge au grand Manteau. Rappelant que le devis des travaux de couverture se monte à près de 25 000 euros.

Beaucoup de personnes, de notre communauté de paroisses notamment, visitent cette chapelle et le conseil de fabrique les en remercie et leur propose d'aider encore  un peu plus notre paroisse en achetant ce livre qu'on peut acquérir sur place ou se faire livrer à domicile. 

 

Faire un clic droit sur le bon de commande pour le copier-coller et l'imprimer.

Faire un clic droit sur le bon de commande pour le copier-coller et l'imprimer.

Partager cet article
Repost0
G H - dans A la Une
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 20:24
Partager cet article
Repost0
G H - dans A la Une
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 15:21

Merci, Seigneur,
pour les semaines d'été,
 pour les découvertes et les rencontres,
 pour la beauté contemplée,
 pour le silence et l'amitié,
 pour l'amour renouvelé et le repos!
 Merci pour ce trésor:
 je le garde dans mon corps et dans mon cœur.

 Maintenant, c'est la rentrée
 dans le temps ordinaire.

 Mais je ne retournerai pas à mes pratiques du passé,
 je ne rentrerai pas dans mes habitudes.
 Je vais entrer en lutte, 
je vais entrer en amour,
 je vais entrer en douceur, 
je vais entrer en miséricorde et en sourire,
 je vais entrer en clarté,
 je vais entrer en courage,
 je vais entrer en Évangile encore une fois!

 C'est ma rentrée:
 viens avec moi, Seigneur. 

                                  Charles Singer

 

 

Partager cet article
Repost0
G H - dans A la Une
23 juillet 2021 5 23 /07 /juillet /2021 17:37

Le 25 juillet, l'Eglise fête Saint Jacques le majeur.

Témoin de la Transfiguration, il fut le premier apôtre à être martyrisé, vers l'an 44.

Son culte est très populaire en Espagne (St Jacques de Compostelle) mais il est également fêté chez nous et plus particulièrement à MOUTERHOUSE dont il est le saint patron de l'église.

Dans la tradition de nos ancètres, il est le protecteur des semences et l'intercesseur pour une moisson abondante, d'où l'expression "la St Jacques dans la moisson" (Sankt Jakob im Schnitt, Jakobstag in der Ernte). Il est aussi l'intercesseur pour une mort paisible et pas trop précoce. Enfin, il tient une certaine place dans les prévisions météorologiques.

Pour plus de détails cliquer sur le lien suivant:http://notredamedelaconfiance.over-blog.com/page-3365205.html

 

Wenn's am Jacobi regnet, ist Most nich gesegnet (Pluie à la St Jacobi, le moût n'est pas béni) .
Isch hell der Jacobitag, viel Obst er verspreche mag. ( A la Saint Jacques, temps clair, promesse de beaucoup de fruits).

Dictons populaires

Jacobi klar und rein, wird's Christfest kalt und frostigsein
Ein trockener Jacobstag verheisst einen strengen Winter. ( Si Saint Jacques est sec, il annonce un hiver rude)

Partager cet article
Repost0
G H - dans A la Une
27 mai 2021 4 27 /05 /mai /2021 09:27

AU NOM DU PÈRE ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT

« La grâce de Jésus notre Seigneur, l’amour de Dieu le Père, et la communion de l’Esprit Saint, soient toujours avec vous. » Salutation d’ouverture de la messe, cette formule vient des Écritures (deuxième lecture). La liturgie ne se lance pas d’abord dans une explication sur la Trinité mais elle nous immerge en elle. Le signe de croix « Au nom du Père, et... » que nous faisons parfois machinalement, est lui aussi le signe de la sainte Trinité. « Un seul Dieu », Père, Fils et Esprit, disons-nous dans le Credo.

II faut comprendre qu’il ne s’agit pas de trois individus, voire de trois dieux différents. La sainte Trinité est l’expression de l’unité de Dieu en trois identités distinctes : celle du Père, celle du Fils et celle de l’Esprit. Qu’y aurait-il alors d’étrange à croire en un Dieu qui n’est pas solitude mais communion ?

Dès avant la Création, l’Esprit et le Verbe sont auprès de Dieu. La prière d’ouverture (oraison du jour) mentionne que le Père a envoyé dans le monde sa Parole de vérité et son Esprit de sainteté pour révéler le mystère de Dieu aux hommes. Cela n’est pas une abstraction.
La Trinité est en mouvement incessant vers les hommes. En elle, nous faisons l’expérience de Dieu : nul n’a jamais vu le Père mais son Fils, sa Parole, nous l’a fait connaitre et l’Esprit nous le rend intelligible pour aujourd’hui.

L’Église enseigne la Trinité par la prière : toute prière est trinitaire, adressée au Père par le Fils et dans l’Esprit, ou au Fils, avec le Père et l’Esprit... Les points d’insistance varient mais la prière est toujours une participation à la communion trinitaire.

La vie trinitaire est donnée en partage à l’humanité comme modèle de la perfection de l’amour.
La contemplation de l’amour trinitaire transforme nos manières d’aimer. Elle est invitation à sortir de soi pour aimer plus gratuitement, à éradiquer ce qui conduirait au repli et à la suffisance.
La sainte Trinité nous façonne afin que nous ayons besoin les uns des autres.

 
Partager cet article
Repost0
G H - dans A la Une
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 07:59

La dernière saison de pèlerinage a été fortement impactée par le confinement et les autres mesures sanitaires prises pour faire face à la pandémie. Commencée au mois d’août seulement, elle s’était arrêtée début octobre déjà, soit à 5 messes au total.

La saison 2021 se présente sous de meilleurs auspices et, sauf nouvelles restrictions, elle devrait s’étaler de mai à octobre.

Dimanche 2 mai, le recteur, l’abbé Cédric KLEIN a présidé la messe mariale d’ouverture de la saison devant une assistance certes réduite, à cause de la jauge sanitaire à respecter dans les lieux de culte, mais qui n’en a pas moins fervente. En effet, beaucoup de pèlerins alsaciens qui représentent presque la moitié de la fréquentation ne sont pas venus à cause des restrictions de déplacements en vigueur encore ce jour-là.

Le talent de Jean-Philippe Yvon BARTHEL à l’orgue et la belle prestation de la petite chorale qu’il dirige ont, une fois de plus, rehaussé cette belle cérémonie, très appréciée des fidèles, qui retrouvent dans ce petit sanctuaire la ferveur des messes d’antan.

Les messes vont se succéder tous les quinze jours, les prochaines, les dimanches 16 mai et 30 mai à 16 H.

Première messe de la saison à ND de la confiance
Première messe de la saison à ND de la confiance
Première messe de la saison à ND de la confiance
Première messe de la saison à ND de la confiance
Partager cet article
Repost0
G H - dans A la Une
19 avril 2021 1 19 /04 /avril /2021 12:52

La saison de pèlerinage

au sanctuaire ND de la confiance

débutera par une messe solennelle

le dimanche 2 mai 2021 à 16 H

En ce mois de mai, mois de Marie,

nous nous rassemblerons pour la récitation du

chapelet médité à partir de 15H30. 

Le programme complet de la saison sera mis en ligne dans les prochains jours.

Partager cet article
Repost0
4 avril 2021 7 04 /04 /avril /2021 10:27
Partager cet article
Repost0
G H - dans A la Une
30 janvier 2021 6 30 /01 /janvier /2021 09:47

Voici venir la Chandeleur, au deuxième jour de février.

Mais qu'est la chandeleur demande le jeune enfant qui entend pour la première fois ce terme?

La Chandeleur! répondons-nous tous en choeur c'est le jour des crêpes,

des crêpes que l'on prépare en famille ou entre amis. 

La chandeleur est avant tout une fête religieuse.

Si la coutume fut et reste, dans beaucoup de régions françaises de préparer des crêpes, ce n'est pas de ce met que ce jour tient son nom.

En effet, pour les Chrétiens ce jour est celui de la célébration de la présentation du Christ au Temple et des relevailles de Marie.

Traditionnellement pendant la messe de ce jour étaient bénits et allumés de nombreux cierges.

 Ceux-ci avaient ensuite le pouvoir, lorsqu'ils étaient rallumés pendant un orage de chasser la foudre, et plus généralement de tenir éloignés les mauvais esprits, les démons, les intempéries.
Des processions avaient lieu dans les champs et les vignobles, surtout au Moyen Age,

 mais aussi de l'église à la demeure.

Quelle en est l'origine?

Elle fut instituée par le Pape Vigile (VI siècle) pour remplacer la fête de Proserpine que l'on célébrait par des courses aux flambeaux.

Suivant Innocent III, elle fut établie par le Pape Gélase Ier (V siècle), qui la substitua aux Lupercales, fêtes établies en l'honneur de Pan, et qui étaient accompagnées de courses semblables.

L'origine de la Chandeleur est donc probablement païenne et remonterait aux Parentalia romaines: c'est-à-dire à leur fête annuelle en l'honneur des morts, au cours de laquelle ils veillaient à l'aide de cierges et de torches, en honorant Pluton et les dieux infernaux.

 Mais n'oublions pas que pour les Chrétiens, 

 le 2 février est également la Journée mondiale de la vie consacrée,

qui souligne l'engagement des religieuses et religieux dont vocation est de rappeler au monde que ce n'est pas l'argent et la richesse qui font la valeur d'un homme et que pauvreté, obéissance et chasteté sont un trésor de l'Evangile.


 

Presentation-au-Temple.jpg 

Partager cet article
Repost0
GH - dans A la Une
8 janvier 2021 5 08 /01 /janvier /2021 13:11

 

 

Dans la joie de Noël et dans la confiance de l'an nouveau

l'abbé Cédric KLEIN, recteur du sanctuaire

ainsi que l'équipe d'animation

adressent à tous les pèlerins leurs voeux de Lumière et de Paix

et leur donnent rendez-vous au mois de mai prochain

pour une nouvelle saison de pèlerinage.

 

 

 « Que le Seigneur vous bénisse et vous garde ! Que le Seigneur fasse briller sur vous son visage, qu'il se penche vers vous! Que le Seigneur tourne vers vous son visage, qu'il vous apporte la paix ! » (Nb 6, 24-26).

 

Prions Dieu qu'à Noël nous puissions accueillir Jésus non dans la froide mangeoire de notre coeur mais dans un coeur plein d'amour, animé par la chaleur de l'amour  que nous avons les uns pour les autres.
Mère Térésa

Partager cet article
Repost0
G H - dans A la Une

Présentation

  • : Pèlerinage ND de la confiance BAERENTHAL
  • : Blog du Sanctuaire Marial Diocésain ND de la Confiance de BAERENTHAL
  • Contact

NEWS

 

 

Notre Paroisse